La méthodologie

La méthodologie

Messagepar modérateur » Sam 26 Mar 2016 00:11

Bonjour à tous,

Je vous mets à votre disposition un document (ci-dessous et en PJ, en format Word, pour impression) que certains d'entre vous connaissent déjà, mais qu'il sera peut-être utile de retrouver ici. Il s'agit d'un "vademecum" de méthodologie qui vise à rappeler certaines réalités utiles pour l'étudiant au CTU de Rouen.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Eléments de méthodologie pour l'étudiant du CTU

A. Etat d'esprit
B. Méthode de travail de l'étudiant (en général)
C. Méthode de travail de l'étudiant en théologie
D. Préparation aux cours / travail autour des cours
E. Préparation et travail autour des TD
F. Préparation aux examens écrits et oraux

A. Etat d'esprit
La théologie (et disciplines annexes !) prend du temps. Ne pas vouloir tout, tout de suite. Etre conscient de ses limites (temps, capacités, mémoire?) Accepter que d'autres aillent « plus vite » : ce n'est pas une compétition. La frustration est normale (les satisfactions aussi !).
La théologie n'est pas la foi. Elle se sert de la foi, mais ne saurait la remplacer. Mais elle peut inquiéter la foi. Ne pas hésiter à en parler autour de soi.
Faire de la théologie c'est acquérir des connaissances, mais aussi et surtout un langage, un état d'esprit. Celui-ci est fait d'écoute, de méthode, de réflexion, mais aussi d'initiative et d'audace (il y a un temps pour tout).

B. Méthode de travail de l'étudiant
- Bien connaître les obligations de chaque cours : lectures, achats?
- Comptabiliser les heures faites pour anticiper celles qui seront à faire
- Projeter les heures à faire, les placer dans l'emploi du temps.
- Se renseigner sur les détails de la bibliothèque : quand puis-je y venir ?
- Matériel :
1. 1 cahier / classeur par cours (si ordinateur, cf. ci-dessous)
2. Coller les feuilles distribuées dans le cahier ou les mettre dans des transparents au fil du cours. (si ordi, scanner les feuilles [si scanner !])
3. Selon besoins et organisation personnelle, cours d'un côté, TD de l'autre.
4. Investir dans un ordinateur portable est très rentable, surtout à long terme.

- Ordinateur portable. L'acheter léger, petit écran (la batterie dure plus longtemps). Attention : la prise de cours avec ordinateur ne dispense pas de réfléchir pendant ceux-ci ! Ce n'est parce qu'on pourra rectifier après qu'il ne faut pas anticiper sur l'exercice de mise en forme (ce qui sera fait sera fait).
Prévoir un dossier par cours, le dater, y inclure tout ce qui se rapporte à ce cours (scans, téléchargements?). A la fin de l'année, prévoir un sur-dossier pour l'année. Possibilité (utile !) de dédoubler, avec le temps, les dossiers annuels en dossiers thématiques (dogmatique, histoire, morale, Bible?). Mais ce type de rangement est plus aléatoire pour la recherche ultérieure.
A partir d'un certain volume, penser à nettoyer les dossiers, supprimer ou archiver ailleurs ce qui n'est pas indispensable. Certains documents existent parfois en double.

C. Méthode de travail de l'étudiant en théologie
- Tâcher de prévoir la durée probable des études : DUET, Licence? Plus elles seront longues, plus il est utile de programmer, et plus utile sera une bonne organisation (retrouver des cours, des notes?)
- En fonction de la durée des études, essayer de programmer : une lecture systématique de la Bible (notes), du CEC, de l'Histoire de l'Eglise ou des dogmes (type Sesbouë/Théobald), d'ouvrages de théologiens (contemporains et classiques) ou de théologie systématique (au début, et même plus tard, des manuels d'introduction à la théologie), des philosophes?
- En fonction de la durée des études, tâcher (demander conseil) de se faire un programme plus ou moins détaillé, par ex. chaque année se fixer la lecture (hors obligations de cours) :
. de quelques livres bibliques
. d'un ouvrage important de théologie
. d'un ouvrage autre (Histoire, philo?)
- si possible, s'abonner à (ou lire) une revue (Le monde de la Bible, les Cahiers Evangiles?)
- Fiches de lectures : essentielles, à intégrer dans les endroits appropriés (l'ordi très utile ici)

- Organisation sur un semestre : si possible, connaître assez tôt le programme de l'évaluation pour pouvoir optimiser la préparation pendant le semestre, et non pas à la fin juste avant l'examen. Utiliser la bibliographie dès le début pour savoir quoi choisir comme lectures ou travaux.

D. Préparation aux cours / travail autour des cours
. Repérer qui pourrait me prendre le cours en cas d'absence
. Après le cours remettre en forme, relire (ordinateur très utile ici) car prise de notes parfois
difficile à relire ou comprendre si on attend trop.
. Se renseigner si l'enseignant donne ses notes / des polycopiés
. Noter les questions, difficultés etc. pour demander au prof / chargé de TD
. Faire les lectures / préparations en 2 temps :
- une semaine avant le cours + remarques / questions
- une journée avant le cours, vérifications, réponses aux Q
- Donne le temps d'interroger d'autres étudiants ou chargé de TD

E. Préparation autour des TD
. Lire le texte + questions du TD bien à l'avance (plusieurs fois) + Notes
. Faire un 1er repérage des contextes/ références (auteur, dates, circonstances, allusions...
. Laisser passer quelques jours
. La 2e fois relire méthodiquement le texte 2 fois. Numéroter les lignes
. Repérer les parties les nommer / les résumer
. Compléter le travail de repérage des références
. Recopier les questions (pour être sûr de bien les comprendre)
.Y répondre méthodiquement, 1 après l'autre
. Se servir des manuels / usuels

Si le TD est un travail d'exégèse :
. Contextualisation biblique lointaine et proche
. Contextualisation de la péricope
. Lecture raisonnée :
- le genre du texte, ses variantes possibles, les difficultés de traduction
- ses différentes parties, sa construction, l'armature
- les mots importants, les répétitions, les diff. éléments de style
- l'idée principale, les idées secondaires, l'intention de l'auteur
- les interprétations du texte dans son contexte original / aujourd'hui

F. Préparation et travail en vue des examens
1) Examen oral
- bien se renseigner sur les conditions de passage (lieu, horaire, durée, liste de passage?)
- le programme de l'oral
- si l'on peut choisir le sujet de l'oral (sinon, un travail plus général évidemment):
. relecture des parties du cours appropriées
. des fiches de lecture
. faire liste des lectures complémentaires si besoin + s'y tenir (risque de trop travailler)
- une semaine avant : composer le plan de l'oral (si choix du sujet !), le répéter / le minuter / le faire écouter et critiquer si possible ; faire les modifications nécessaires
- un jour avant, idem.

Tuyaux :
- avoir bien dormi la veille, mangé, bu (apporter bouteille d'eau, s'en servir)
- préparer ses affaires la veille (texte, notes?)
- montre sur le bureau pour le temps + s'y tenir
- devant l'examinateur : dire ce qui a été préparé, ne pas modifier
- ne pas craindre de dire ses hésitations, questions, problèmes

2) Examen écrit
- conditions de passage, cf. l'oral
- préparation, cf. l'oral
- relire les corrections et remarques d'exercices semblables déjà passés (si possible : demander de bonnes copies à des camarades)

Tuyaux :
- mêmes recommandations que pour l'oral
- en fonction du sujet, composer d'abord un plan détaillé
- ne pas faire de brouillon, mais écrire la dissertation en suivant le plan.
- calculer le temps en fonction de cette organisation (par ex : dissertation de 2 h : 3/4h de plan,
1h1/4 de composition)

G. Autres conseils
- Cours de langue ancienne (grec ou hébreu) : étude d'1 langue obligatoire pour la licence. Mesurer le temps nécessaire (1h30 ou 2h par semaine en plus du cours sont en principe indispensables?). Inclure ce temps dans l'ensemble.
- obtenir les adresses mail des enseignants, camarades etc.
- La carte d'étudiant CTU de Rouen ouvre aussi les droits à la bibliothèque de l'ICP rue d'Assas à Paris
Fichiers joints
méthodologie étudiants CTU.doc
(38.5 Kio) Téléchargé 42 fois
modérateur
Administrateur du site
 
Messages: 41
Inscription: Mer 9 Déc 2015 09:35

Re: La méthodologie

Messagepar modérateur » Sam 26 Mar 2016 00:13

Au paragraphe A, il est écrit (je copie colle);"La théologie n'est pas la foi. Elle se sert de la foi"

Je pense au contraire que la théologie doit être au service de la foi, doit contribuer à rendre la foi adulte. La théologie doit aider à clarifier le contenu de la foi; elle doit faire mieux percevoir au croyant les "motifs de crédibilité" (expression chère au père de WOUTERS), ce qui lui permettra de se sentir plus à l'aise dans ses discussions avec les personnes qui prétendent que la foi n'est pas raisonnable, d'obéir plus facilement à la consigne de 1P3,15 "Soyez toujours prêts à justifier votre espérance devant ceux qui vous en demandent compte"

Le chrétien doit-il chercher à améliorer davantage sa foi, ou sa théologie?

Daniel
modérateur
Administrateur du site
 
Messages: 41
Inscription: Mer 9 Déc 2015 09:35


Retourner vers Elements de méthodologie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron